Faussé générationnel

Tanguy Swynghedauw

Rentré chez lui après une cuite, un jeune homme se laisse submergé par sa solitude et ses idées noire. Il envisage de sauter par la fenêtre de son appartement. Mais au moment de passer à l'acte, le jeune homme est retenu par la mort elle-même. Car ce n'est pas la première fois qu'il tente ce genre de chose et la mort, fatiguée de perdre son temps, compte bien remettre le jeune homme dans le droit chemin. Ce court-métrage est réalisé dans le cadre du festival Nikon. Le thème imposé est "Une génération". Je m'attaque à ce sujet en choisissant l'angle de la comédie noire avec une pointe d'absurde (dans le style Blier, Dupieux ou Mcdonagh). Mon but n'est pas de raconter une énième histoire ultra-dark de suicide mais plutôt de l'inclure dans un contexte tragi-comique où même la mort ne sait plus où elle en est (d'où son apparence invraisemblable : une mannequin avec un casque d'Astérix). En effet, face à cette génération qui réunit tout le monde autour des réseaux sociaux et qui en même temps engendre un grand nombre de dépressif et de suicidaire de tous âges, la mort désormais s'efforce de maintenir en vie ces désespérés à coup de répliques cinglantes qui résonne comme un cri authenticité trop souvent étouffé pour nous rappeler qu'on est en vie. Ce n'est pas par sadisme que la mort fait ça, mais tout simplement parce qu'elle en a ras-le-cul. Je recherche pour compléter mon équipe de tournage un(e) chef opérateur(trice) pouvant également faire office de cadreur(se) ayant du matériel ainsi qu'un(e) preneur(se) de son, pourvu de matos également. Je souhaite tourner cela dans le début de décembre, possiblement durant le week-end prochain.

On recrute !

  • Perchman - Non rémunéré

    Rentré chez lui après une cuite, un jeune homme se laisse submergé par sa solit...
  • Chef opérateur - Non rémunéré

    Rentré chez lui après une cuite, un jeune homme se laisse submergé par sa solit...

En coulisse